2 mars 2017

Objet #6

Billets de 5 et 10 francs, 2017 - Polaroid © Yannick Vallet

Film : Le cercle rouge

Lors de sa remontée sur Paris, juste avant de repartir du Relairoute de La Rochepot, Corey paye son repas avec deux billets. Vraisemblablement deux billets de 5 et 10 francs extraits de sa poche d'imperméable et qu'il balance négligemment dans une coupelle blanche posée sur la table.

Dans Le cercle rouge, l'argent est très présent - bien plus que dans Un flic, par exemple [1] - mais seulement dans la première partie du film, celle qui précède le casse. Des liasses de billets passent de main en main (à sa sortie de prison Corey récupère trente milles anciens francs et chez son acolyte Rico ce sera quelques dizaines de milliers d'anciens francs) et puis il y aura le "petit" billet donné au gardien du billard ou la liasse ensanglantée trouvée dans la poche intérieure d'un des malfrats abattus en pleine forêt.
L'argent, comme symbole de puissance et de pouvoir, est dans Le cercle rouge un passage obligé, celui des codes du film noir si cher à Jean-Pierre Melville.

Demain : un billet de 100 ...


[1] Le seul argent que l'on verra dans Un flic est celui qui a été dérobé lors du casse de la BNP. Pour le reste, il n'est qu'évoqué, et encore, à peine !